Naranjas y Mandarinas valencianas recién cogidas+(34)964-046883info@supernaranjas.com
Síguenos en Facebook y Twitter
El Gobierno presenta 16 medidas para revitalizar el mercado de los cítricos

Le gouvernement présente 16 mesures pour revitaliser le # marché des agrumes

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Comme nous le savons tous, le marché de l’orange n’est pas aussi impactant que dans siècles passés. C’est pourquoi nous essayons de prendre de nouvelles mesures pour que le marché de l’orange continue de croître.

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation (MAPA) a présenté 16 mesures visant à revitaliser le marché des agrumes. Il vise à adapter l’offre, à favoriser l’internationalisation et à améliorer la structure.

Ici, vous verrez les 16 propositions:

  1. Transformation d’oranges et de petits fruits en jus destinés à des associations caritatives pour distribution gratuite.
  2. Mise en place d’une ligne de crédit de 40 millions d’euros via la subvention du coût des garanties.
  3. Renforcer l’utilisation des programmes opérationnels développés par les organisations de producteurs pour adapter l’offre à la demande.
  4. Réduction de l’indice de rendement net pour l’exercice fiscal 2018.
  5. Amélioration de l’information sectorielle pour la prise de décision.
  6. Amélioration de l’information sur la demande nationale et internationale d’agrumes.
  7. Renforcer le rôle des organisations interprofessionnelles.
  8. Encourager l‘intégration des producteurs dans les organisations de producteurs.
  9. Demande active dans tous les cas de la Communauté de l’application des principes de réciprocité dans les accords internationaux avec des pays tiers, ainsi que la réalisation d’analyses détaillées de la surveillance et de l’impact de ces accords.
  10. Mise en place d’un plan spécifique pour contrôler le respect de la loi de la chaîne dans le secteur des agrumes.
  11. Constitution d’un tableau spécifique sur les agrumes à l’Observatoire de la Chaîne dans le but d’évaluer avec tous les agents le comportement de la chaîne.
  12. Surveillance active des résultats des contrôles phytosanitaires au niveau européen.
  13. Soutien individualisé aux jeunes agriculteurs ayant bénéficié d’une aide à la première installation dans le secteur des agrumes et gravement touchés par la crise des prix.
  14. Faciliter la création de fonds communs de placement dans le cadre d’organisations de producteurs de fruits et légumes, en tant qu’outil permettant de couvrir les risques du marché.
  15. Renforcement des plans annuels de contrôle de la qualité commerciale.
  16. Amélioration des mécanismes d’exportation et accès à de nouveaux marchés grâce à des mesures visant à promouvoir la consommation d’agrumes dans l’Union européenne et dans les pays tiers.

Si vous souhaitez lire plus d’informations sur le sujet, entrez Fyh.es.

   

También puede interesarte...

Laisser un commentaire